Précisions et mise au point

Chers Molietsois,

Après la réunion publique de la liste de Mme Multeau, il est utile d’apporter quelques précisions :

On nous présente la structure financière de la commune à partir d’éléments trouvés sur un site internet. Mais après tout pourquoi pas !

Dans ce cas-là, il faut présenter toute l’analyse du site qui précise que pour des communes touristiques, il faut raisonner en endettement par habitant fiscal. On aurait pu lire alors :

« Précisions : Population Insee et Population Fiscale

En 2014, la population officielle donnée par l’Insee était de 1044 habitants à Moliets-et-Maâ. Ce sont les habitants dits permanents de la commune.
C’est sur ce chiffre que sont basés les calculs de cette page, car c’est le mode de calcul retenu par les organismes officiels pour comparer les communes.

Il faut aussi tenir compte du fait que Moliets-et-Maâ est une commune touristique où le nombre d’habitants dits « fiscaux » est supérieur au nombre d’habitants permanents.
Ainsi, en 2010, date du dernier chiffre officiel public connu, la population fiscale de Moliets-et-Maâ était de 3679 habitants.
Ces habitants « temporaires » s’acquittent de certaines taxes et impôts qui viennent gonfler les caisses du budget de la commune et donc paient aussi les dettes pour les équipements dont ils profitent au même titre que tous les habitants réguliers.

Si l’on rapporte donc le poids de la dette 2014 à ce nombre, elle représente dès lors : 547 € par habitant fiscal) »

Ce qui est inférieur à la moyenne des communes similaires (population municipale) environ 590 €.

De plus comme dit sur notre site, l’année 2014 était exceptionnelle car nous avions ouvert une ligne de trésorerie pour financer le plan plage ; cette ligne a été remboursée par une partie de l’excédent des lotissements en 2015. Ce qui a fait retomber l’endettement à un niveau largement inférieur.

Ce n’est pas cette équipe qui a fait baisser l’endettement de la commune ; c’était déjà prévu dans le plan de financement du plan plage.

Autre bonne nouvelle : le remboursement de l’emprunt « parking » de 2002 se termine en 2017 (annuité : 16 000€) et celui du hangar communal et des logements des gendarmes en 2020 (annuités : plus de 60 000€) . On rappelle que jusqu’au début des années 2000, la commune louait des appartements pour loger les gendarmes : coût (valeur 2003 : 43 000€). Nous avions investi et emprunté alors pour loger les gendarmes. La commune bénéficiera donc à partir de 2020 de logements gratuits. Emprunter, c’est aussi préparer l’avenir.

X

Pin It on Pinterest

X
Share This